Allemagne, Hambourg 

Aéroport de Hambourg, Terminal 1

arrowImagesarrow

Concours 1986 – 1er prix
Conception Meinhard von Gerkan, Jürgen Hillmer et Karsten Brauer
Partenaire Jürgen Hillmer
Chef de projet Nicolai Pix
Équipe Markus Helmin, Annett Ohm, Vita Römer, Radmilla Blagovcanin, Amra Sternberg, Dirk Tietgen, Maike Carlsen, Anne-Britt Springer, Susi Schlanze-Hünerbein, Jens Niemann, Ilse Gull, Claudia Weitemeier, Klaus Hoyer, Renata Dipper, Ralf Preuss, Thomas Damman, Peter Autzen, Detlef Krug, Thomas Stüwe, Stephan Berndt, Thomas Kühn, Stephan Schindler, Eduard Schneider
Statique Planungsgemeinschaft Flughafen
Kockjoy + Partner und Weber · Poll
Domotique Ridder, Meyn, Nuckel
Maître d'ouvrage Flughafen Hamburg GmbH
Début phase conception décembre 1999
Durée des travaux 2001–2005
Volume brut construit 375 000 m³

 

Photographers:

Michael Penner

Oliver Heissner

www.oliverheissner.net

 

Links:

Aéroport de Hambourg, Terminal 2
Aéroport de Hambourg, Airport Plaza

Le terminal 1 est la seconde tranche de travaux réalisée du projet qui avait remporté le premier prix du concours d'architecture organisé en 1986. Pendant les quinze années séparant le concours et le début de cette deuxième phase, beaucoup de choses ont évolué, en particulier dans les domaines du fonctionnement opérationnel et de la rentabilité. Le concept d'ensemble, qui prévoyait dès l’origine trois bâtiments et une jetée avancée jouant le rôle de « colonne vertébrale », s'est cependant révélé solide.

Les nouveaux bâtiments – le terminal 1 et le Shopping Plaza en projet – sont conçus dans la lignée architecturale du terminal 2 existant afin d'accueillir à terme quelques 13,5 millions de passagers.

Les toitures courbes du terminal couvrent le niveau des embarquements, l'échelonnement vertical des magasins, des espaces réservés aux visiteurs ainsi que des restaurants et les salons, les unissant en un ensemble spacieux. Forme et construction font référence aux voilures des avions ; la structure dynamique en acier contraste sciemment avec les blocs monolithiques formant les limites latérales du hall. Malgré une portée sans piliers de 62 m, la construction de la toiture est légère, économique et constitue une coquille unique, sans jointures. Les ouvertures vitrées laissent entrer la lumière du jour, illuminent le hall et soulignent la structure éclairée à contre-jour. Celle-ci est particulièrement mise en valeur par l'utilisation d'un acier non revêtu et peint.

Par l'intermédiaire d'une vaste ouverture en demi-cercle, traversée par des escalators et un escalier fixe, les passagers débarquant au rez-de-chaussée bénéficient également de vues impressionnantes sur l'espace du hall des départs situé dans les étages supérieurs.