Chine, Lingang New City 

Maritim-Museum

arrowImagesarrow

Rapport d'expertise 2005
Conception Meinhard von Gerkan
Associé Nikolaus Goetze
Chefs de projet Klaus Lenz, Marcus Tanzen
Équipe conception Richard Sprenger, Elena Melnikova, Ben Grope, Markus Carlsen
Équipe exécution Richard Sprenger, Eazy Lin, Jens Reichert, Birgit Föllmer, Udo Meyer
Ingénieurs en structure Werner Sobek
Agence chinoise associée SIADR
Maître d'ouvrage Shanghai Harbour City Investment Co.
Surface bâtie 46 400 m²
Durée des travaux 2006-2009

 

Photographers:

gmp Architekten / Julia Ackermann

Hans-Georg Esch

www.hgesch.de

Jan Siefke

www.jansiefke.de

Le tout premier musée de la navigation de Chine est situé sur les rives d'un lac artificiel de 5 km², créé au cœur de terres gagnées sur la mer par poldérisation. Au centre de Lingang New City, ville conçue en 2002 d'après les plans d'urbanisme de Meinhard von Gerkan et située à 60 km environ au sud de Shanghai, se trouve désormais le Maritime Museum. Il devra accueillir sur ses 46 400 m² une exposition permanente sur l'histoire de la navigation maritime en Chine.

Le plan et l'ordonnancement fonctionnel composent un ensemble symétrique flanqué de deux ailes parallèles de quatre étages. Côté eau et côté terre, de vastes emmarchements mènent au podium, socle d'un étage sur lequel repose la totalité du complexe. Toutes les fonctions nécessaires à la gestion d'un musée contemporain y sont logées. La géométrie orthogonale des façades, les arcades et les poutres libres revêtues de granit gris clair amarrent en quelque sorte le bâtiment aux rives du lac.

Une « voile » placée quasiment au centre du carré des bâtiments muséaux souligne dans un langage formel et abstrait l’analogie avec un navire ancré au port. Elle est constituée de deux structures treillissées en coque de 58 m de haut qui semblent « s'appuyer » l'une sur l'autre. Cette prouesse technique a permis de réaliser des coques doublement incurvées qui se touchent en un seul point à une hauteur de 40 m et reposent chacune seulement sur deux plots de fondation. L'espace intermédiaire est occupé par une façade vitrée en treillis, qui semble revêtue d'un filet de pêcheur surdimensionné. L'immense hauteur sous plafond permet d'exposer des jonques entièrement gréées.

Dans cette région littorale à la topographie plane, la silhouette très expressive du Maritime Museum est devenue un emblème aisément repérable de Lingang New City.