Chine, Pékin 

Musée national de Chine

arrowImagesarrow

Concours 2004 – 1er prix
Conception concours Meinhard von Gerkan et Stephan Schütz avec Stephan Rewolle et Doris Schäffler
Conception révision Meinhard von Gerkan et Stephan Schütz avec Stephan Rewolle
Chef de projet Matthias Wiegelmann avec Patrick Pfleiderer
Collaborateurs conception Gregor Hoheisel, Katrin Kanus, Ralf Sieber, Du Peng, Chunsong Dong
Collaborateurs exécution Bao Wei, Johanna Enzinger, Anna Bulanda-J., Kong Jing, Andreas Goetze, Guo Fuhui, Mulyanto, Chen Yue, Zheng Xin, Gao Hua, Xing Jiuzhou, Helga Reimund, Tobias Keyl, Christian Dorndorf, Annette Loeber, Verena Fischbach, Jiang LinLin, Liu Yan, Mehrafarin Rubehi, Yoko Uraji, Lu Han, Xia Lin, Tian Jinghai, Uli Bachmann, Ajda Guelbahar, Iris Belle, Sabine Stage, Zhou Bin, Johannes Erdmann, Zhang Na, Chris Husmann, Guo Ce, Wang Yao
Agence chinoise associée CABR (Chinese Academy of Building Research), Pékin
Éclairage Conceptlicht, Traunreut
Maître d'ouvrage The National Museum of China
Surface bâtie 192 000 m²
Début conception 2004
Révision 2005
Pose de la première pierre 17 mars 2007
Durée des travaux 2007-2010

 

Photographers:

Christian Gahl

www.christiangahl.com

La transformation et l'extension du Musée national de Chine ont permis de réunir les anciens musée d'Histoire de la Chine et musée de la Révolution chinoise. Érigé sur la place Tian’anmen, la place de la paix céleste, qui jouxte la Cité interdite, il est l'un des dix bâtiments publics majeurs édifiés à Pékin en 1959 et constitue aujourd'hui encore un jalon de l'histoire de l'architecture moderne chinoise. Des éléments de construction traditionnels dialoguent avec un langage architectural classiciste et occidental.

Le maître d'ouvrage a invité onze équipes d'architectes du monde entier à participer au concours pour la transformation et l'extension du bâtiment. Von Gerkan, Marg und Partner et l'agence CABR de Pékin se voient décerner le 1er prix. En octobre 2004, les deux agences sont mandatées, remportant ainsi le contrat aux dépens de concurrents tels que Foster and Partners, Kohn Peddersen Fox, OMA et Herzog & de Meuron.

La conception et les objectifs du projet ont alors été révisés en dialogue avec le maître d'ouvrage ; le but était d'accorder harmonieusement les constructions contemporaines à l'aspect extérieur de l'édifice existant – tout en différenciant clairement l'ancien du nouveau. La typologie échelonnée des toitures, propre aux bâti-ments de la place Tian’anmen et de la Cité interdite, est reprise, mais interprétée par des détails et des matériaux actuels.

De la même manière, les colonnades et les fenêtres typiques du patrimoine local sont traduites en langage formel contemporain. Le projet définitif a été entériné en 2006 et mis en œuvre à partir de 2007. Le remaniement du bâtiment nord était terminé dès l'été 2009 et l'ensemble du Musée national a été achevé au printemps 2011.

Avec ses 192 000 m², le Musée national est le plus grand musée du monde ; son dessein est d'être la vitrine de l'histoire et de l'art d'une des plus anciennes civilisa-tions de l'humanité.