Ukraine, Kiew 

Stade olympique de Kiev

arrowImagesarrow

Étude d'expertise 2008
Conception Volkwin Marg avec Christian Hoffmann et Marek Nowak
Chef de projet Martin Bleckmann
Collaborateurs conception Michael König, Christoph Salentin, Olaf Peters, Heiko Faber, Sebastian Möller, Roman Hepp
Collaborateurs exécution Roman Hepp, Andreas Wietheger, Clemens Dost, Christiane Wermers, Jonathan Gerlach, Anke Appel, Irina Stoyanova, Franz Lensing, Jan Philipp Weber, Dominik Heizmann, Sebastian Hilke, Irina Bohlender
Coopération avec Personal Creative Architectural Bureau Y. Serjogin
Conception ingénierie en structure de la toiture Schlaich Bergermann und Partner - Knut Göppert avec Markus Balz et Thomas Moschner
Statique Kempen Krause Ingenieurgesellschaft
Domotique b.i.g. Bechtold Ingenieurgesellschaft mbH
Éclairage Conceptlicht, Traunreut
Aménagement des espaces extérieurs St raum a.- société de paysagistes ARL
Maître d'ouvrage National Sport Complex "Olympiysky"
Durée des travaux 2009-2011
Surface bâtie 100 000 m²
Tribunes 2
Places assises 68 000
Loges VIP 40
Places assises affaires 2 300
Places pour fauteuils roulants 150
Places assises pour la presse 1 240
Places de parking souterrain 225
Longueur du stade 300 m
Largeur du stade 220 m
Hauteur du stade 51 m

 

Photographers:

Marcus Bredt

www.marcusbredt.de

Le "stade rouge" situé dans le parc Alekseevsky de Kiev est inauguré le 12 août 1923 à l'occasion des seconds Jeux olympiques panukrainiens. Il a été érigé sous la direction de l'ingénieur L. I. Pilvinsky dans le cadre de l'exposition panrusse de 1913 et détruit lors de la révolution d'Octobre. Durant les décennies suivantes, le stade change fréquemment de nom.

Dans le cadre de la rénovation de la capitale ukrainienne, l'architecte M. I. Grychyna conçoit en 1936 un nouveau stade de 50 000 spectateurs, l'orientation est-ouest de l'ancien ayant été jugée défavorable. La cérémonie d'ouverture est prévue pour le 22 juin 1941, jour de l'invasion des troupes nazies en Union soviétique. La cérémonie doit être annulée à cause des bombardements de l'armée de l'air allemande, mais les billets d'entrée conservent leur validité jusqu'à l'inauguration du stade "républicain Staline" en 1948.

La grande cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 1980 a lieu au sein du stade républicain agrandi en 1968 et atteignant alors une capacité de 100 000 spectateurs. C'est à cet événement et au statut de nation acquis en 1991 avec l'indépendance de l'Ukraine que se réfère le nom officiel actuel du "National Sports Complex Olympiysky".

La transformation du stade olympique en une arène qui accueillera la finale du championnat d'Europe de football 2012 organisé en Ukraine et en Pologne est au centre de l’attention publique.

La nouvelle conception sous-tendant le remaniement du stade respecte la substance historique du bâtiment, en particulier la structure caractéristique et filigrane des tribunes supérieures en béton précontraint construites en 1968. La structure porteuse de la nouvelle toiture est en effet détachée de la cuvette formée par les tribunes. Cet élément architectural significatif du "stade central de Kiev" est revêtu d'une nouvelle façade délicate en verre, qui, telle une vitrine, éclaire le bâtiment sous un nouveau jour.

De même, le bâtiment de socle surgissant de la dénivelée ouest est un héritage du stade républicain Staline de 1948, transformé lors des travaux de reconstruction. La vaste terrasse accessible par des emmarchements généreux permet d'accueillir gastronomie et petits commerces. Ces espaces utilitaires situés en face de la place Trotski et du centre-ville animent les abords du stade même en dehors des manifestations.

La géométrie de la tribune inférieure a été entièrement remodelée pour améliorer la visibilité des spectateurs. De nouveaux espaces de taille importante ont été créés en particulier dans la partie ouest du stade sous la tribune principale et sont destinés aux invités VIP, aux représentants de la presse et aux sportifs. La diversité des usages du stade sera enrichie après l’Euro 2012 par l'ajout d'une piste d'athlétisme.

L'entrée principale des invités VIP s'effectue depuis la "cour italienne", une reconstruction du bâtiment d'accueil de 1948. Cet espace entouré d'arcades et recouvert d'une toiture de verre sera le vestibule de l'évènement majeur que représente la finale du championnat d'Europe de football de 2012.

Le corps de bâtiment en verre, luminescent de nuit, est le nouveau repère dans le tissu urbain du centre de Kiev. L'intérieur du stade d'une capacité de 68 000 places assises doit son identité à sa toiture, une structure à membrane composée de poutres suspendues et de coupoles lumineuses.